Contrairement à un salarié, quand on est malade ou en cas d’accident, on n’est pas payé. Et si cela dure, notre activité risque d’en pâtir.

Heureusement, il existe des systèmes de prévoyance nous permettant de combler le manque à gagner en cas de pépin.

J’ai demandé à Nouné Der Arsenian, de AG2R La Mondiale, de nous expliquer ce qu’est la prévoyance et dans quels cas elle peut s’appliquer.

Le Café des Freelances continue sa visite des espaces de coworking !

Ce mois-ci, rendez-vous au Coworkshop.

Comment augmenter vos tarifs ?

22 septembre 2014

Cette nouvelle Minute du Freelance vous dit comment augmenter vos tarifs.

La méthode est simple :

- définissez vos nouveaux tarifs
- communiquez-les en amont à vos clients

Vous n’osez pas ? Dites vous bien que tous vos clients augmentent leur tarif auprès de leurs propres clients.

Dans cette nouvelle Minute du Freelance, je vous donne 3 conseils pour rester proche de votre client, notamment quand le projet est terminé. Eh oui, c’est primordial : il est toujours plus facile de retravailler avec un client qui vous connaît que de prospecter de nouveaux clients.

Pour cette première Minute du Freelance en vidéo, je me suis attardé sur Twitter.

En quoi ce réseau social est-il intéressant quand on est freelance ? Je pense que c’est un outil in-dis-pen-sable ! Dans cette vidéo, j’en liste 2, les deux plus importantes : la veille et les missions.

Ps : si vous êtes sur Twitter, retrouvons-nous, mon pseudo est @blog_communaute

 

highres_22061634

Coucou, le revoilou !

Le Café des Freelances entame une nouvelle saison. Et pour bien la commencer, direction Entrecom, une agence de communication qui travaille autour des conversations. L’agence nous accueille le mercredi 10 septembre pour ce Café des Freelances placé sous le signe de la conversation.
La conversation ?

Vous verrez qu’elle est très importante, que ce soit pour veiller ou fidéliser nos clients.

Pour vous inscrire, c’est par ici > http://www.meetup.com/lecafedesfreelances/

L’autre jour, je me suis rendu compte que certains de mes clients étaient plus jeunes que moi. Et certains de beaucoup, beaucoup :)

Et alors, me direz-vous ?

En fait, cela m’a fait réfléchir dans le sens où il fallait désormais en tenir compte dans la façon dont je me présentais à eux. Je vais sans doute devoir revoir une partie de mon argumentaire, mes exemples, mes références…

L’idée n’est pas de tout changer, mais de m’adapter lorsqu’un de mes prospects est plus jeune que moi : mes références ne sont sans doute pas les siennes ; mes exemples ne lui parleront peut-être pas.

A moi donc d’y penser la prochaine fois et de prévoir des histoires susceptibles de nous connecter.

L’été, quand l’activité ralentit, j’en profite pour analyser ce que j’ai fait.

A quelques jours de la rentrée, vous pouvez encore vous amuser à le faire si vous ne l’aviez pas déjà fait.

Ce rituel me permet d’identifier ce qui m’a freiné, ce qui m’a boosté au cours des derniers mois, et ce que j’ai envie de faire à la rentrée et durant l’année qui va commencer dès septembre.

Au cours du premier semestre, par exemple, j’ai gagné de nouveaux clients sur des compétences que je ne sollicite pas de façon explicite – la gestion de projets. C’est quelque chose que je fais « naturellement », mais que je n’ai jamais « verbalisé » dans une proposition ou pour aider un client. Du coup, cela m’a donné des idées pour des clients actuels et futurs.

En re-visitant ces derniers mois, je me suis aussi aperçu que je ne m’occupais pas suffisamment de ma comptabilité, qui est sous-traitée. Cette année, j’ai envie de me pencher dessus, de mieux la comprendre. Autre point d’amélioration : j’ai eu du mal à me faire payer par un client. J’ai perdu beaucoup de temps et d’énergie, alors que si je m’y étais mieux pris en amont, je n’aurais pas eu ce problème.

Bref, vous avez compris le principe.

Maintenant, c’est à vous.

Listez les points positifs et négatifs des 6 derniers mois. Puis analysez et essayez de trouver une parade à vos points négatifs et un plan pour aller plus loin avec vos points positifs.

Une fois fait, projetez-vous… Qu’avez-vous envie de faire en cette rentrée et au cours des 6 prochains mois, voire de l’année qui vient ?

Lâchez-vous. Ensuite, identifiez une ou deux envies qui auraient du sens dans votre activité d’aujourd’hui. Pour chacune d’elle, listez quelques actions, puis formalisez le tout sous la forme d’un plan d’actions.

Bonne rentrée !

cafe_free

 

Rendez-vous au Champs de Mars, face à la tour Eiffel :)

Tous les détails sont ici > http://www.meetup.com/lecafedesfreelances/events/191588702/